Sport : Pour vivre plus longtemps, marchez plus vite !

Votre vitesse de marche est-elle plutôt élancée ou véloce ? Sachez que le rythme de marche joue un rôle important dans l’espérance de vie. Des recherches ont pu prouver que les personnes effectuant souvent de la marche rapide vivent plus longtemps, et ce, indépendamment de leur IMC. L’espérance de vie est donc associée au rythme de marche. Le sport de marche est, de ce fait, préconisé.

Tout comme l’IMC, la vitesse de marche est aussi importante

En vue d’évaluer la santé en général et la forme, tout comme l’Indice de masse corporelle (IMC), la vitesse de marche joue un rôle important dans l’espérance de vie d’une personne. En effet, la forme physique est un bon indicateur de la longévité, aussi bien que l’IMC. Ainsi, inciter la population à marcher plus vite, c’est l’aider à ajouter des années à sa vie, ce qui confirme l’intérêt au quotidien des exercices physiques. En vue donc d’améliorer votre condition physique, faites de la marche rapide. Des chercheurs ont pu confirmer que faire une marche rapide revient à effectuer 5 à 7 km/h, tout dépendant évidemment du marcheur, notamment de sa condition physique. Quoi qu’il en soit, la marche doit être suffisamment rapide en vue d’entraîner un essoufflement léger et de faire transpirer. Dans des contraintes d’environnement (moins favorable au sport) et de temps, le sport marche senior serait donc une bonne option pour vivre plus longtemps.

Une activité encore plus efficiente chez les seniors

Comparée à une marche lente, celle à cadence moyenne est adjointe à un risque de mortalité diminué de 20 %. Et pour une cadence rapide, ce chiffre monte jusqu’à 24 %. En ce qui concerne les affections cardiovasculaires et toujours en comparaison à une marche élancée, des chercheurs ont discerné une diminution de 21 % pour une marche rapide et de 24 % pour une marche à cadence mesurée. Pour les personnes du troisième âge, une marche à cadence moyenne est associée à une diminution de 46 % du risque de décès par affections cardiovasculaires, contre 53 % pour une marche à cadence véloce. Le sport marche senior est donc préconisé, mais à une vitesse rapide.

Faites de temps en temps de la marche rapide !

Les affections cardiovasculaires sont des pathologies lourdes et aux effets très fréquemment dramatiques et irréversibles, particulièrement pour les seniors. Le simple fait de marcher un peu plus vite que d’habitude peut diminuer de moitié le risque de décès d’une affection cardiaque chez les personnes de plus de 60 ans. Bien que chez les jeunes cela soit moins significatif, le risque de décès à une affection cardiovasculaire est tout de même réduit de près d’1/4 grâce à la marche rapide et moyenne, résultat qui reste malgré tout non négligeable, principalement si l’on garde à l’esprit qu’il s’agit avant tout d’une activité sportive que l’on peut pratiquer couramment, gratuite, simple et donc à la portée de tous.

Les myrtilles sont bonnes aussi pour prévenir Alzheimer
Seniors : des fruits de mer pour prévenir le déclin cognitif