Alimentation seniors : les champignons bons pour la mémoire !

Les troubles de la mémoire et de la concentration sont fréquents chez les personnes âgées. Toutefois, la nutrition peut jouer un rôle très important dans l’amélioration du fonctionnement du cerveau, surtout pour cette tranche d’âge. D’après les chercheurs, la consommation des champignons au moins deux fois par semaine peut aider à préserver la fonction cognitive chez les plus de 60 ans.

Diminution de performance

Avec l’âge, comme tous les autres organes, le fonctionnement et la structure du cerveau se dégradent progressivement. Ce changement est normal et, dans la plupart des cas, n’a pas de grand effet sur la qualité de vie de certains. Chez d’autres personnes, la perte de performance du cerveau peut causer des problèmes de langage, d’attention et encore de mémoire. Avec le temps, ces problèmes peuvent causer des diminutions importantes des fonctions cognitives et, probablement, à l’apparition de la maladie d’Alzheimer et de la maladie de Parkinson.

Champignons contre la perte de mémoire et la concentration

Selon les scientifiques, les champignons constituent la source la plus importante en L-ergothionéine, une particule qui contient des antioxydants et des substances anti-inflammatoires. D’après eux, une carence en ergothonéine pourrait représenter un facteur de risque neurodégénératif. Pour aller plus loin dans leurs recherches, les scientifiques ont testé 13 espèces de champignons et ils ont découvert que les cèpes sont les plus riches en antioxydants. Ils ont constaté aussi que certains champignons comme le champignon de Paris ont une faible concentration en antioxydants. Toutefois, même si les degrés d’antioxydants varient en fonction de l’espèce et du type de champignons, les vertus du champignon pour la mémoire se retrouvent dans la majorité des variétés de champignons.

Les aliments à éviter pour la mémoire et la concentration

Que ce soit cuit ou cru, les chercheurs ont affirmé que les antioxydants sur les champignons ne changent pas. Selon eux, ces éléments sont très « thermostables ». Il est donc indispensable de consommer des aliments qui contiennent plus d’ergothionéine comme les cèpes pour prévenir la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson. Pour que votre mémoire et votre concentration fonctionnent bien, il faut éviter tous les aliments dont le cerveau n’a pas besoin. L’excès de calories, de glucides ainsi que de mauvaises graisses peut limiter son fonctionnement et perturber notre  niveau d’énergie tout au long de la journée. Pour que votre cerveau fonctionne bien tout au long de la journée, il vaut mieux manger à des heures relativement régulières. Il faut également répartir son apport énergétique à raison de trois repas quotidien et entre 1 à 2 collations journalières.

Les myrtilles sont bonnes aussi pour prévenir Alzheimer
Seniors : des fruits de mer pour prévenir le déclin cognitif