Seniors : des fruits de mer pour prévenir le déclin cognitif

Le déclin cognitif se fait ressentir à partir de l’âge des séniors c’est-à-dire vers  45 ans. Il s’agit de la dégradation à la fois lente et progressive de la mémoire à court terme, du raisonnement, de la compréhension, du jugement et des fonctions exécutives. Les spécialistes ont cependant trouvé une alimentation naturelle pouvant protéger le cerveau de ce phénomène.

Test

Après un test de 5 ans effectué sur près de 1000 individus seniors dont l’âge moyen est de 81.4 ans, les scientifiques ont conclu que la fréquence de consommation de fruits de mer a un impact sur le cerveau. Des tests afin d’évaluer la capacité mentales de ces séniors (mémoire, repérage dans l’espace, …) ont été effectués. A cela s’ajoute des questionnaires permettant de savoir et de comprendre les habitudes alimentaires de ces derniers. Au final, les scientifiques ont obtenu deux groupes à savoir ceux qui consommaient des fruits de mer plusieurs fois par semaines et ceux qui en consomme moins d’une fois par semaine. De cette expérience découle la conclusion : les consommateurs de coquillages semblent plus résister au déclin cognitif par rapport aux autres séniors qui en mangeaient peu. Il existe donc des vertus fruits de mer cerveau.

Oméga 3

En effet, les aliments d’origine marine tels que les crustacés et les coquillages sont naturellement riches en oméga 3. Ce sont en quelque sorte des acides gras qui ont de nombreux agissements sur l’organisme si bien qu’ils sont considérés comme étant de « bonnes graisses ». En consommer régulièrement – au moins une fois par semaine – permet de lutter contre le déclin cognitif. L’oméga 3 permet de prévenir le vieillissement voir même de reconstruire les cellules du cerveau et permet de prévenir les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer et la démence. Les études menées jusqu’ici ont permis de constaté que le déclin des capacités cognitives avec l’âge peut être atténué par la consommation de fruits de mer sur un long terme.

Allergie

Toutefois, il est à préciser que pour les seniors présentant une intolérance aux  fruits de mer, de nombreux poissons : thon, saumon, sardine, poissons gras … sont aussi pourvus d’oméga 3. Il est de nos jours au cœur des recherches de nombreux scientifiques étant donné ses propriétés uniques apportant de multiples bénéfices pour l’organisme. Il ne faut pas oublier qu’il existe aussi des aliments et éléments dans la vie quotidienne qui accélère le déclin cognitif. Les seniors qui sont les plus fragiles devront y prêter attention.

Les myrtilles sont bonnes aussi pour prévenir Alzheimer
Alimentation seniors : les champignons bons pour la mémoire !